Bienvenue à Margherita et Oscar !

Grâce à une campagne de collecte de fonds réussie, le conseil d’administration d’Action Quatre Quarts a pu élargir son bureau. Les nouveaux membres sont Margherita Maria De Lorenzi (50%) et Oscar Hughes (30%). Ils viennent renforcer les deux précédent.e.s, à savoir Era Shemsedini (30%) et Tarek Naguib (20%). Ces quatre personnes se présentent brièvement.

Je m’appelle Margherita et je viens du sud d’Italie. Installée depuis 15 ans à Genève, j’ai pu obtenir la nationalité suisse et, grâce à ça, le droit de voter au niveau cantonal et fédéral. D’où l’importance pour moi de faire partie d’Action Quatre Quarts et prendre part activement à ses initiatives pour la démocratie. Le “droit de rester” des migrant.exs est pour moi égal au droit d’exister et de participer activement à la vie du pays où on habite. Et quand j’ai envie de faire autre chose ? Je traduis (DE/FR/EN>IT et IT>FR); je voyage ; je fais de l’escalade ; je chante ; j’étudie et je sirote un de mes thés.

Je m’engage depuis dix ans dans des mouvements écologistes et sociaux pour que tout le monde puisse vivre dignement, aujourd’hui et demain. J’ai grandi principalement au Royaume-Uni, mais la Suisse est rapidement devenue mon pays d’adoption – et quand je raconte aux ami.e.s que je n’ai pas la nationalité suisse, iels réagissent souvent avec étonnement. Mais pour les plus faibles dans notre société, l’exclusion prend un tout autre sens et peut signifier être rejeté.e, être condamné.e à la précarité ou même être «rapatrié.e.s». Action Quatre Quarts est donc absolument nécessaire.

Je m’appelle Era et j’ai fait mes études en travail social et politique sociale à Fribourg, j’aime me promener dans la vieille ville de Prizren ou sortir à St-Gall :). Mes ami.e.s et ma famille me décrivent comme une «personne extrêmement politisée», car à chaque fête ou dîner, je lance au moins une fois une question critique envers la société. Je fais partie de l’Action quatre quartiers parce qu’elle aborde un thème très important pour moi, celui de la naturalisation en tant que droit fondamental.

Je m’appelle Tarek et je m’engage depuis plus de 20 ans pour que l’interdiction de discrimination inscrite dans la Constitution fédérale devienne une réalité vécue, notamment au sein de l’Institut pour une Suisse nouvelle INES et de l’Alliance contre le profilage racial. Dans ma vie privée, je me déplace volontiers entre Le Caire et Berne, deux lieux qui représentent pour moi, chacun à leur manière, la patrie. Cela n’implique pas toujours de simples sentiments d’appartenance multiple, ou d’être reconnu comme membre à part entière d’une communauté. C’est aussi pour cette raison qu’il est important pour moi de faire partie d’Action Quatre Quarts.

Actualités connexes

2 et 3 mars 2024: deux journées nationales de récolte de signatures !

Lettre au conseiller fédéral Beat Jans

Événements

Participe à nos prochains événements.

DEMOKRATIE MIT MIGRATIONSVORSPRUNG

DEMOKRATIEFEST VIERVIERTEL

DIE WUNDERSAME VERWANDLUNG DER ARBEITERKLASSE IN AUSLÄNDER

SAMMELAKTIONEN VOR DEN ABSTIMMUNGSLOKALEN