Voix pour une démocratie des 4/4

Ruth Dreifuss

Ancienne Conseillère fédérale
“Pendant toute ma vie, je me suis engagée pour les droits des femmes. Maintenant nous devons continuer à faire avancer notre démocratie, c’est pourquoi je soutiens l’Initiative pour la démocratie !”

Islam Alijaj

Conseiller national PS, Canton de Zurich
“La démocratie vit du fait que tout le monde puisse participer à la société, indépendamment de sa réalité sociale. C’est pourquoi je soutiens l’Initiative pour la démocratie.”

Inés Mateos

lic. phil. Experte en éducation et diversité et modératrice
“Je soutiens l’Initiative pour la démocratie car la Suisse a un besoin urgent de développer sa démocratie. Notre pays a besoin davantage de nouveaux.ellexs suisses.essexs et moins d’étrangers.èrexs artificiel.lexs (= personnes qui vivent dans notre pays depuis des générations mais qui ne possèdent pas la nationalité suisse).”

Leonardo Gomez Mariaca

Vice-président des Vert'libéraux fribourgeois
“La Suisse est un pays d’immigration, doté d’une économie tournée vers l’international et d’une grande mobilité interne. Les libéraux placent la liberté et l’autodétermination au centre de leur conception démocratique. L’initiative est alors un changement de paradigme bienvenue : elle instaure enfin un droit à la nationalité”.

Boris Previšić

Professeur d'études culturelles et directeur de l’institut “Kulturen der Alpen”
“L’histoire nous montre: plus l’ancrage d’une démocratie est large, plus la société est stable et capable de relever les défis de l’avenir.”

Evelinn Trouble

Musicienne
“Le fait qu’un quart de la population n’a pas de droit de vote est scandaleux. Qui habite, travaille et paie ses impôts ici depuis des années doit avoir les droits politiques. C’est pourquoi je soutiens l’Initiative pour la démocratie.”

Dina Pomeranz

Professeure d’économie
“La recherche montre que l’accélération des processus de naturalisation améliore les opportunités professionnelles des personnes concernées et que leurs revenus augmentent. Et leurs contributions fiscales augmentent donc aussi.”

Fatima Moumouni

Poète spoken word, modératrice et chroniqueuse
“Je soutiens l’Initiative pour la démocratie car il faut combler le déficit démocratique suisse – maintenant !”

Arber Bullakaj

Président Fondateur d’Action Quatre Quarts, entrepreneur
“Seulement quand les obstacles tombent, la démocratie pourra déployer sa vraie force. L’Initiative pour la démocratie est notre moyen de réaliser cette vision et d’atteindre une démocratie inclusive et à la portée de touxtes.”

Claudine Esseiva

Députée PLR du Grand Conseil Bernois
“La procédure de naturalisation doit être juste et la même dans toute la Suisse.”

Addisa Hebeisen

Membre du Conseil municipal (législatif) de Kreuzlingen
“Kreuzlingen, où 55% de la population n’a pas de droits politiques, souffre d’un important déficit démocratique. La participation politique est essentielle pour le bon fonctionnement de la démocratie. Toute personne à laquelle les lois se réfèrent, doit avoir le droit de participer au processus qui les établit.”

Paolo Bernasconi

Avocat
“Nous, les Suisses, nous sommes habitué.exs à quatre langues et à quatre cultures. Nous avons construit ce pays en travaillant ensemble avec des femmes et des hommes qui venaient de partout. Nous resterons ensemble même dans les périodes les plus sombres. C’est pour cela que je soutiens cette Initiative.”

Martin Raña

Conseiller cantonal PS, Canton de Schwytz
“De ma propre expérience, je sais que les coûts et les obstacles de la procédure de naturalisation sont différents selon les cantons et les communes, et cela n’est pas juste. Il faut changer cette situation au niveau national, pour TOUT LE MONDE, de manière juste et égalitaire !”

Maria Pappa

Maire de la Ville de St. Gall
“La justesse des procédures et l’inclusion des personnes concernées sont les valeurs fondamentales d’une démocratie. Pour protéger notre démocratie, je m’engage donc en faveur de cette Initiative.”

Dani Wyler

Ancien commentateur sportif de football de la SRF
“C’est une question de justice.Les personnes qui habitent dans notre pays depuis de nombreuses années ou qui sont même nées en Suisse, qui travaillent et paient les impôts ici, devraient aussi pouvoir décider de l’organisation de notre pays. Les obligations sont toujours accompagnées par les droits.”

Christiane Guyer

Maire de la Ville de Zofingen
“Toutes les personnes résidentes en Suisse devraient avoir les mêmes droits. Pour une démocratie tournée vers l’avenir, il faut instaurer un droit de la nationalité moderne. C’est pourquoi je soutiens l’Initiative pour la démocratie.”

Stefan Manser-Egli

Co-Président Operation Libero
“Notre démocratie n’est pas démocratique à 100%, mais elle peut le devenir.”

Corine Mauch

Maire de la Ville de Zurich
“Pour plus de cohésion sociale et pour un renouvellement de la démocratie. C’est ce que je veux et c’est ce que l’Initiative pour la démocratie veut. À Zurich presque un tiers de la population ne peut pas participer aux élections et aux votations populaires. C’est pourquoi je soutiens l’Initiative pour la démocratie.”

Alec von Graffenried

Maire de la Ville de Berne
“Pourquoi est-ce que les Suisses à l’étranger ont toujours le droit de vote en Suisse, même s’iels sont à l’étranger depuis des décennies ? Par contre, les étranger.ères qui vivent en Suisse sont exclu.exs du droit de vote depuis des décennies. L’Initiative pour la démocratie nous permettra finalement de corriger tout ça !”

Lisa Mazzone

Présidente VERT-E-S Suisses
“L’Initiative pour la démocratie trace la voie de la Suisse moderne, en reconnaissant l’appartenance de chaque personne établie ici à notre pays commun.”

Franziska Teuscher

Conseillère municipale de la Ville de Berne
“En tant que directrice des affaires sociales de la Ville de Berne, je m’engage pour élargir la participation de notre communauté. Et c’est pour cela que je soutiens l’Initiative pour la démocratie : un droit de la nationalité moderne permet une participation politique plus large.”

Erich Fehr

Maire de Biel/Bienne
“Quand on parle de démocratie, il faut inclure toutes les personnes qui constituent la société, c’est pourquoi je soutiens l’Initiative pour la démocratie.”

Franco Cavalli

Ex conseiller national PS (Canton du Tessin) et oncologue
“Notre pays pourra être vraiment démocratique seulement quand nous faciliterons l’accès à la citoyenneté à celles et ceux qui vivent et veulent continuer à vivre avec nous.”

Lena Frank

Conseillère municipale de la Ville de Biel/Bienne
“La démocratie implique de régler les différends politiques sur un pied d’égalité. Si trois quarts de la population peuvent décider du sort de l’autre quart, ce pays n’est pas complètement démocratique.”

Bernhard Pulver

Prof. Dr. iur. et ancien Conseiller d’Etat bernois
“L’Initiative pour la démocratie est juste logique : la naturalisation des personnes qui vivent ici n’est pas un acte de charité, mais c’est dans l’intérêt de la Suisse.”

Gülsha Adilji

Modératrice, autrice et mère de deux podcasts
“… car ma naturalisation a été décidée à main levée de manière assez arbitraire par les citoyen.nexs de mon village d’origine. Iels ont décidé de mon sort en se basant sur une photo et un petit résumé. C’est comme au Moyen Âge, il faut changer la situation.”

Cécile Bühlmann

Ancienne conseillère nationale VERT-E-S, Canton de Lucerne
“Quand un quart de la population est exclu du processus décisionnel démocratique, la démocratie est en difficulté et c’est dangereux. C’est pourquoi je soutiens l’Initiative pour la démocratie.”

Manuela Honegger

Dr.rer.pol. Mentor en organisation/entreprise
“Nous, les migrant.exs, faisons entièrement partie de la Suisse. Nous payons les impôts comme tout le monde. Nous devrions aussi participer pleinement aux décisions politiques.”

Alfonso Gomez

Maire de la Ville de Genève (du 1er juin 2023 au 31 mai 2024)
«Je m’engage depuis toujours pour une naturalisation facilitée, ainsi que l’extension et l’égalité des droits politiques, garants de la cohésion sociale de notre société.»

Céline Widmer

Conseillère nationale PS, Canton de Zurich
“Je soutiens l’Initiative pour un droit de la nationalité moderne car la participation de tout le monde rend notre démocratie forte.”

Marco Kistler

Entrepreneur
“Je soutiens l’Initiative pour la démocratie car l’exclusion de la démocratie des personnes directement concernées est un acte totalement antidémocratique.”

Elias Studer

Juriste, association einbürgerungsgeschichten.ch
“Avec l’Initiative pour la démocratie nous mettrons fin aux méthodes arbitraires et vexatoires de la procédure de naturalisation.”

Daniel Leupi

Membre de l’exécutif de la Ville de Zurich
“Les délais de la procédure de naturalisation sont trop longs. Il est juste que l’Initiative pour la démocratie essaie de changer tout ça.”

Alberto Nessi

Écrivain et poète
“Il y a quelques années dans un conseil municipal tessinois, j’ai entendu la phrase suivante: «Je suis contre les naturalisations – par principe.» Pas seulement pour combattre ce «principe» inhumain, mais aussi pour promouvoir la diversité sociale et culturelle du pays, je soutiens l’Initiative.”

Nenad Stojanović

Politologue
“La lutte pour l’extension des droits démocratiques dure depuis au moins 200 ans – il est temps de franchir le pas.”

Kijan Espahangizi

Historien spécialisé dans l’histoire des migrations
“Quoi que l’on pense de la migration, pour une démocratie ce n’est pas viable de naturaliser si tard et avec autant d’obstacles les migrant.exs qui arrivent dans notre pays.”

Barbara Keller

Présidente du groupe parlementaire PS - Ville de Berne
“Il est temps pour plus de démocratie – pour toute personne qui se sent chez elle ici en Suisse.”

Tarek Naguib

Juriste spécialisé dans le droit antidiscriminatoire
“Je m’engage pour une démocratie de tout le monde et pour tout le monde, parce que cela nous permettra de mieux relever de manière juste et créative les grands défis qui nous attendent.”

Jon Pult

Conseiller national PS, Canton des Grisons
“Qui grandit ici doit aussi avoir le droit de participer à la démocratie de notre pays.”

Antonia Mosberger

Membre d’Action 4/4
“La démocratie fonctionne bien seulement si tout le monde peut y participer.”

Gianni D’Amato

Professeur - migrations et citoyenneté
“Les droits civiques permettent à tout le monde d’avoir voix au chapitre. La Suisse doit cette reconnaissance aux migrant.exs et à leurs descendant.exs. Refuser ces droits, c’est une insulte.”

Sarah Wyss

Conseillère nationale PS, Canton de Bâle-Ville
“Qui vit ici devrait avoir voix au chapitre.”

Manuel Stahlberger

Artiste de cabaret, chanteur-compositeur et dessinateur
“Le fait qu’une personne connaît tous les bars et restos du village n’est pas important quand il s’agit d’accorder les droits démocratiques. Il faut des critères objectifs pour la naturalisation.”

Shqipe Sylejmani

Auteure
“Seulement en unissant nos forces, nous pouvons grandir en tant que société. En particulier dans la démocratie où chaque voix compte.”

Cédric Wermuth

Co-président PS Suisse
“La citoyenneté du pays dans lequel on est établi.exs est un droit fondamental pour tout le monde. Il faut un changement de paradigme dans le droit de la nationalité suisse, enfin !”

Martina Munz

Conseillère nationale PS, Canton de Schaffhouse
“Un quart de la population est encore exclue des décisions démocratiques, juste comme nous, les femmes, à l’époque. Il faut mettre fin à cette situation et donner une voix à toutes les colonnes portantes de notre société.”

Beat Baggenstos

Fondateur et directeur de ClimbAID
“Je soutiens l’Initiative pour la démocratie parce que la participation politique nous rend plus responsables et permet à la Suisse de relever les défis de l’avenir.”

Tommy Vercetti

Rappeur
“Beaucoup de mes ami.exs sont né.exs en Suisse il y a 40 ans et ne peuvent pas participer aux décisions qui concernent leur propre vie. C’est juste pas une démocratie.”

Uğur Gültekin

Journaliste et musicien
“Il nous faut des critères modernes et justes pour la procédure de naturalisation ! Qui veut faire partie du projet Suisse devrait trouver la porte ouverte.”

Mattea Meyer

Co-Présidente PS Suisse
Qui vit en Suisse devrait avoir le droit de participer aux prises de décisions démocratiques. Il faut assouplir les conditions de la naturalisation et rendre les procédures de naturalisation justes et conformes aux principes du droit procédural.”

Luc Oggier

Musicien
“Quand on dit «nous», on se réfère à qui ? Nous avons un déficit démocratique considérable et un besoin criant d’y remédier pour honorer la diversité de la vie du pays.”

Renato Kaiser

Satiriste
“Si un Kaiser peut être en faveur de plus de démocratie, toi tu peux aussi.”

Anna Rosenwasser

Auteure, activiste LGBTQ, conseillère nationale PS
“Faire partie du grand tout ne devrait pas être un privilège, mais un droit fondamental.”

Usama Al Shahmani

Écrivain
“Je vis en Suisse et j’adore ce pays.”

Markus Imhoof

Réalisateur de cinéma
“Emil des «Faiseurs de Suisses» a fait rire la majorité des gens en Suisse. Et pour retrouver cette majorité aux urnes quand il faut voter pour une loi raisonnable sur la naturalisation, on n’attend plus que toi.”

Peter Gautschi

Historien et divulgateur
“Nous devons enfin faciliter l’accès au passeport suisse selon des critères de naturalisation justes et objectifs au lieu de se fier au bon gré des autorités compétentes, comme ça s’est passé jusqu’à maintenant dans notre pays.”

Barbara Schwickert

Ancienne conseillère municipale de Biel/Bienne
“Qui vit en Suisse devrait avoir le droit à une procédure de naturalisation objective. C’est comme ça que nous renforçons la participation démocratique. Droits égaux pour tout le monde !“

Anna Tanner

Membre du Conseil de ville de Biel/Bienne (Parlement) et Co-Présidente PS du Canton de Berne
“Qui vit ici devrait pouvoir décider avec nous sur comment vivre ensemble – l’Initiative pour la démocratie est un plaidoyer pour une vraie démocratie et pour l’égalité des droits”.

Dominik Elser

Coalition pour des multinationales responsables
“La démocratie prend son élan du fait que l’on contribue à fixer les règles que l’on est obligé à respecter. Et que l’on peut élire les personnes qui négocient ces règles.”

Philippe Dietschi

Juriste et lecteur de la NZZ
“Les tests de naturalisation, ce mélange grotesque d’interrogatoires policières et quiz télévisés, sont humiliants pour la personne concernée et pas dignes de la démocratie suisse. Avec une citoyenneté sur base volontaire, nous gagnerons ensemble !”

Annina Grob

DesignationCo-directrices d’AvenirSocial, association professionnelle suisse du travail social
“La participation est un droit humain, c’est pourquoi l’Initiative pour la démocratie est absolument nécessaire !“

Chancel Soki

éducateur socio-culturel
“Signer pour cette initiative c’est tout simplement reconnaître que la Suisse s’enrichit qu’être suisse n’est pas une couleur de peau ou un religion être Suisse c’est être multiculturel car ce pays est construit sur ce principe donc signez pour l’initiative pour la démocratie afin qu’on revienne au fondamentaux de notre pays.”

Jovana Nikić

Poète slam, artiste de cabaret, modératrice
“Dans un monde plein de privilèges et de répartition injustes, nous ne pouvons pas permettre que la démocratie devienne un privilège. La démocratie doit être une solution.”

Rosemarie Weibel

Avocate
Mes arrière-grands-parents, mes grands-parents et mes parents ont vécu des moments difficiles – des séparations, des maladies, la précarité économique. Mais iels n’ont jamais eu peur de perdre leur droit à vivre dans ce pays. Voici pourquoi je soutiens l’Initiative pour la démocratie. Abolissons ce système qui discrimine profondément les personnes sur la base de leur origine et leur statut social.”

Margherita Maria De Lorenzi

“En ce qui me concerne, mon avis se base sur la logique pure : j’arrive en Suisse, je paie les impôts, je travaille, je me fais des ami.exs, je paie les assurances, je participe à la vie de ce pays, JE obtiens un passeport suisse après cinq ans. Simple, clair et logique, n’est-ce pas ?”

Sven Keller

Membre du bureau des Jeunes Vert.e.s Suisses
“L’Initiative pour la démocratie renforce la politique suisse et rend le processus de naturalisation plus proportionné, efficace et moderne.”

Renato Perlini

Comité directeur Operation Libero Schweiz et membre PLR Canton de Bâle-Ville
“Celui ou celle qui est soumis.e aux lois doit pouvoir participer à leur élaboration selon des critères équitables, clairs et définitifs. Dans une démocratie directe, ce principe libéral primaire est particulièrement important.”

Sandino Scheidegger

Fondateur Social Income
“La démocratie directe déploie toute sa force intégrative quand chaque voix compte.”

Tatiana Cardoso

“Je suis pour une société dans laquelle tous les êtres humains peuvent participer et prendre part à la démocratie, indépendamment de leur nom, de leur apparence, de leur origine, de leurs moyens, de leur sexe ou de leur orientation sexuelle.”

Chrigu Imhof

Membre du comité local de Berne
“Inclusion, et pas intégration forcée ou assimilation au mythe d’une société homogène. Des critères de naturalisation qui soient justes et quantifiables, pas arbitraires. Voilà la vision de l’Initiative pour la démocratie. Et aussi la mienne.”

Hasan Candan

Conseiller national PS Canton de Lucerne
“La démocratie suisse vit de la participation active. Cela implique que toutes les personnes qui vivent ici doivent faire entendre leurs voix.”

Yusuf Yeşilöz

Écrivain
“Si plus qu’un quart de la population ne peut pas voter, ce pays n’est pas démocratique.”

Samantha Bourgoin

“Un pays ne peut être qualifié de DÉMOCRATIQUE que s’il est gouverné et administré par TOUS ceux qui y habitent et y travaillent.”

Jean Tschopp

Conseiller national PS, Canton de Vaud
“Les appartenances multiples sont une force de la Suisse et contribuent au succès de notre pays. L’initiative pour la démocratie reconnaît cette intégration et renforce la cohésion.”

Emmanuel Deonna

Journaliste et critique indépendant RP, ancien député au Grand Conseil genevois, Parti socialiste, Président de la Commission Migration et Genève internationale.
“Je soutiens l’Initiative pour la démocratie et Aktion Vier Viertel car je pense qu’elles sont cruciales pour la cohésion sociale, le rayonnement et la prospérité de la Suisse. “

Nicolas Walder

“Je soutiens l’initiative pour la démocratie parce que : Il faut remplacer les faiseurs de suisses par une citoyenneté moderne!”

Margot Chauderna

“Toutes les personnes qui vivent en Suisse doivent avoir voix au chapitre. Il est temps de rendre notre démocratie plus inclusive !”

Mehmet Dogan

Co-président PS Migrant.exs du Canton d’Argovie et ex membre du comité directeur JS du Canton d’Argovie
“En tant que partisan de la naturalisation facilitée en Suisse, je défends une conception inclusive de la citoyenneté. Je suis convaincu que toutes les personnes qui résident depuis longtemps en Suisse et qui respectent les lois ont le droit de participer à la société. L’intégration favorise la cohésion sociale et la démocratie. C’est pourquoi je soutiens les initiatives qui promeuvent des procédures de naturalisation équitables et transparentes, et qui reflètent et enrichissent notre diversité sociale.”

Nadia Bisang

Co-directrices d’AvenirSocial, association professionnelle suisse du travail social
“La participation est un droit humain, c’est pourquoi l’Initiative pour la démocratie est absolument nécessaire !“

Delphine Klopfenstein Broggini

Conseillère nationale VERT-E-S, Canton de Genève
“L’initiative pour la démocratie permettra de créer un droit de la nationalité moderne en Suisse. C’est un pas en avant essentiel pour notre pays qui devrait savoir comme aucun autre intégrer toutes les diversités. Réduire à cinq ans la durée de résidence légale nécessaire valorise l’intégration rapide et effective des personnes qui ont choisi de faire leur vie avec nous et de travailler pour la prospérité de notre pays.”

Fanny Zürn

Secrétaire générale Jeunes Vert.e.s Suisses
“La démocratie, c’est pour nous tou.te.s.”

Vasco Pedrina

Ancien président syndical
“Une importante leçon de notre politique migratoire est que les discriminations divisent la société et affaiblissent la représentation des intérêts de touxtes les salarié.exs. L’Initiative pour la démocratie permet de faire un grand pas vers leur dépassement, c’est pourquoi je la soutiens.”

Armelle Ako

Coordinatrice de campagnes chez Campax
“Notre démocratie vit de notre participation. Mais beaucoup ne peuvent pas en faire partie bien qu’iels soient une partie élémentaire de notre société. Nous devons changer ça.”

Ruth-Gaby Vermot

Ancienne conseillère nationale PS, Canton de Berne
“Naturaliser correctement sans obstacles absurdes.”

Asmaa Dehbi

Pédagogue
“L’appartenance et l’inclusion sont des besoins de base des êtres humains. Pour les réaliser il faut une démocratie inclusive, qui définit des critères objectifs et justes pour la naturalisation.”

Addisa Hebeisen

Membre du Conseil municipal (législatif) de Kreuzlingen
“Kreuzlingen, où 55% de la population n’a pas de droits politiques, souffre d’un important vide démocratique. La participation politique est essentielle pour le bon fonctionnement de la démocratie. Toutes celles et tous ceux qui sont soumis.e.s aux lois doivent avoir le droit de participer aux processus qui les établient.

Luzia S. Germann

Chercheuse scientifique, diplômée en chimie
“La Suisse, un pays multiculturel qui pratique la démocratie directe, doit impérativement se doter de procédures de nationalisation modernes et justes car un quart de notre population est actuellement exclu de la démocratie. Je veux remédier à ce déficit, c’est pourquoi je m’engage pour un droit de la nationalité et l’Initiative pour la démocratie – toi aussi ?”

Fabio Pusterla

Poète
“L’extension des droits démocratiques pour s’adapter à la nouvelle réalité sociale n’est pas seulement un acte de justice, mais aussi un signe de renouvellement et de vivacité. Une société immobile, accrochée fermement à ses privilèges et paralysée par la peur, est une société qui est en train de mourir.”

Xenia Wassihun

Secrétaire générale SSP Egalité de chances
“Qui vit ici devrait pouvoir participer à la vie politique ! C’est pourquoi je suis en faveur de l’Initiative pour la démocratie.”

Nicolas Zahn

Expert numérique et membre du PLR en Ville du Zurich
“The more the merrier, cela vaut aussi pour la qualité d’une démocratie. C’est pourquoi il faut créer des règles harmonisées pour la naturalisation et renforcer la démocratie.”

Sven Keller

Membre du bureau des Jeunes Vert·e·x·s Suisse
“L’Initiative pour la démocratie renforce la politique suisse et rend le processus de naturalisation plus proportionné, efficace et moderne.”

Fanny Zürn

Secrétaire générale des Jeunes Vert·e·x·s Suisse
“La démocratie est là pour nous touxtes.”

Mechthild Mus

Responsable de communication : Jeunes Vert.exs Suisses
“La démocratie déploie toute sa force quand toutes les personnes concernées peuvent en faire partie. Il est absurde de refuser le droit de vote aux personnes à cause de leur nationalité ou leur origine. Tout le monde devrait avoir les droits politiques, sans conditions.”

Ivica Petrušić

Musicien et ancien membre du Grand Conseil d’Argovie.
“Né.e ici. Grandi ici. Resté.e ici.”

Noemi Buzzi

Membra del segretariato dei Giovani Verdi Svizzeri
“Tutte le persone che vivono qui devono poter prendere pienamente parte ai processi politici per poter co-determinare insieme come affrontare le sfide del nostro tempo.”

Larissa Mina Lee

“Les personnes en Suisse devraient avoir un droit à l’appartenance, la participation et la sécurité. Actuellement, la Suisse est une démocratie aux ¾, et ça doit changer. C’est pourquoi je m’engage pour l’Initiative pour la démocratie.”

Nexhla Medii

“L’Initiative pour la démocratie ouvre la participation à tou.xtes celles et ceux qui sont ici. Et tou.xtes celles et ceux qui vivent ici devrait avoir le droit de participer à notre vie démocratique pour se sentir membres de la société à part entière.”

Serena Dankwa

Responsable de communication : Jeunes Vert.exs Suisses
“Les personnes en Suisse devraient avoir un droit à l’appartenance, la participation et la sécurité. Actuellement, la Suisse est une démocratie aux ¾, et ça doit changer. C’est pourquoi je m’engage pour l’Initiative pour la démocratie.”

Dominic Ullmann

Membre du comité d’Operation Libero Suisse et membre du PLR à Frauenfeld
“Les critères de naturalisation actuels sont beaucoup trop arbitraires et ne correspondent pas du tout à la réalité moderne. Au lieu des procédures arbitaires il faut instaurer des critères claires et facilement vérifiables pour la naturalisation pour encourager toutes celles et tous ceux qui sont ici chez elles.eux à participer à notre démocratie.”

Marionna Schlatter

Vice-présidente des VERT.E.S Suisse, Conseillère nationale (canton de Zurich)
“Renforcer la participation pour renforcer notre démocratie.”

Michael Töngi

Vice-présidente des VERT.E.S Suisse, Conseiller national (canton de Lucerne)
“Faciliter la participation citoyenne – c’est pourquoi il faut un droit à la naturalisation avec des délais beaucoup plus courts sans décisions arbitraires et bouleversantes.”

Samuel Zbinden

Membre du Grand Conseil du canton de Lucerne, VERT.E.S
“Qui réside, vit et travaille ici devrait pouvoir participer aux décisions démocratiques. Point à la ligne.”

Franziska Geiser

“Je soutiens l’initiative car elle rend la Suisse plus juste. Le processus qui mène à la naturalisation est injuste et ne devrait plus être infligé à personne.”

Lea Schlenker

Membre du comité directeur d’Operation Libero
“Les procédures de naturalisation actuelles ne sont pas dignes d’une démocratie libérale. L’Initiative pour la démocratie est notre chance de changer cela.”

Martina Horber

“Ne pas laisser participer des gens qui paient? Même le Conseil d’administration le plus capitaliste de tous n’y penserait pas.”

Anna de Quervain

Grossrätin GRÜNE, Kanton Bern
“Es ist höchste Zeit, dass sich Menschen, die dauerhaft in der Schweiz leben, an der Demokratie beteiligen können. Ich unterstütze die Demokratie-Initiative, damit die Einbürgerungsvoraussetzungen gesenkt und einheitliche, faire Kriterien für die Einbürgerungsverfahren eingeführt werden.”

Matthias Zemp

Président du PS dans l’Entlebuch
“Là ou j’habite je veux avoir voix au chapitre et contribuer à façonner l’avenir. Pour moi c’est une évidence. Ca doit etre possible pour tou.xtes celles et ceux qui sont ici chez eux.”

Nadia Huberson

Ancienne conseillère municipale (législatif) de la Ville de Zurich et membre du comité de Second@s ZH
“En tant que seconda, j’ai dû passer par là. Car aujourd’hui les procédures de naturalisation ne sont pas encore transparentes et justes. Qui est né.ex, grandit et vit ici, a droit à la naturalisation et à la participation politique.”

Barbara Kunz-Egloff

Présidente du PS dans le district de Zofingen
“Je soutiens l’Initiative pour la démocratie parce qu’elle reconnaît la diversité de la population avec un droit de la nationalité progressiste et parce qu’elle vise la participation politique et sociale de toute personne qui vit dans notre pays.”

Ameen Mahdi

Enfant de deuxième génération, naturalisé suisse
“Pour une société où chaque personne a la même valeur.”

Majlinda Sulejmani

Directrice des services ambulatoires (santé publique) et femme politique (Le Centre)
“Grâce à l’Initiative pour la démocratie, je me suis rendue compte de l’importance de s’engager contre l’extrémisme et la discrimination. Ensemble, nous pouvons défendre la tolérance et la diversité et créer une société dans laquelle tout le monde a les mêmes droits et les mêmes opportunités.”

Jorge Cancio

Comité local Biel/Bienne Initiative pour la démocratie
“Je soutiens l’Initiative pour la démocratie parce que touxtes celles et ceux qui vivent ensemble devraient aussi pouvoir prendre des décisions ensemble. Je pense aux classes populaires en particulier, qui sont actuellement confrontées à des obstacles pratiquement insurmontables et qui doivent avoir droit à une procédure plus juste et à la reconnaissance qu’iels méritent.”

Fleur Weibel

Membre du Grand Conseil de Bâle-Ville/sociologue
“Les procédures de naturalisation en Suisse sont longues et compliquées et le chemin est semé d’obstacles. C’est une entrave à l’intégration politique et affaiblit notre démocratie.”

Carlo Roggli

Coach pour les jeunes
“On peut avoir une démocratie quand tout le monde peut y participer. Qui vit ici, devrait avoir le droit à la naturalisation selon des critères objectifs. Les procédures arbitraires et chicanières doivent faire partie du passé.”

Özlem Kellenberger-Yüksel

Co-présidente du PS dans le district de Wasseramt/Co-présidente du PS de la section de Gerlafingen
“Je suis fille de migrant.exs, donc je sais ce que cela veut dire de ne pas appartenir à la société à 100%. Notre société a besoin des apports constructifs de toute personne travaillant, habitant et vivant ici.”

Ursina Anderegg

Co-présidente/conseillère municipale (législatif): Grünes Bündnis (VERT-E-S), Berne
“Ce ne sont pas les individus qui devraient mériter de faire partie de la démocratie. C’est la Suisse qui devrait mériter de se considérer une démocratie.”

Paola De Martin

Postdoc ETH Zurich, présidente de l’association TESORO
“Le droit des étranger.exs fait un principe de l’exclusion des migrant.exs du droit. Cela donne l’impression qu’il s’agit d’un fait naturel, surtout quand il s’agit de migrant.exs pauvres. Quand l’injustice devient une habitude, elle est aussi une violence structurelle. Un demi-million de familles de travailleur.eusexs immigré.exs ont connu des souffrances dramatiques pour cette raison. Si mon grand-père avait obtenu la nationalité quand il est arrivé en Suisse pour travailler comme ouvrier, mon père n’aurait pas grandi en Italie séparé de sa famille, mais il serait lui aussi devenu suisse. Si mes parents avaient obtenu la nationalité pendant qu’iels construisaient ce pays, je n’aurais pas été arrachée de leurs bras. La vie commune avec sa propre famille est un droit humain. Comment est-ce possible que plus de deux siècles après la Révolution française, nous devions continuer à nous battre pour les droits humains les plus basiques ? Mais l’Initiative va changer tout ça, enfin !”

Anja Kroll

Conseillère municipale (législatif)
“La participation politique est un droit humain.”

Laura Rossi

Avocate
“Les droits politiques sont des droits fondamentaux : qui vit ici devrait participer aux décisions politiques; c’est pourquoi je soutiens l’Initiative pour la démocratie !”

Carlo De Pietro

Professeur d’économie SUPSI
“Cent-vingt objets dans les votations populaires à niveau fédéral et soixante-huit à niveau cantonal. Sans compter les élections pour élire les canditat.exs au législatif et à l’exécutif. Voilà toutes les occasions que j’ai ratées après mon arrivée en Suisse, en attendant de devenir citoyen et de participer à la création des règles pour notre foyer commun.”